25 mai au soir le débat surréaliste de nos politiques.

les prévisions données par les sondages semblent déjà se confirmer en Angleterre. les partis euro septiques ainsi présentés par la bien pensante politiquement correcte semblent marquer des points à un niveau que nos soit disant experts se refusent à l'admettre.
Quel sera le bilan dimanche 25 mais au soir?
même un élève de CM2 sachant compter (ce qui reste à démontrer avec 35% des élèves aujourd'hui qui ne savent pas lire ou du moins comprendre ce qu'ils lisent, il est vrai qu'ils ne sont plus que 28% en 6°)
dans l'hypothèse où près de 60% des électeurs inscrits n'iront pas remplir leur devoir civique, le pourcentage résiduel de ceux qui iront voter représentera alors un score rarement atteint.
en effet avec 20% de vote admis pour l'électorat du FN, ce parti pourrait imaginer atteindre 50% des résultats de ceux qui se déplaceront aux bureaux de vote.
le même phénomène pourrait être imaginé pour le parti du front de gauche, ralliant à lui au passage tous les mécontents de la politique actuelle du PS. (moins de 15% qui adhèrent encore à l'action du président HOLLANDE )
Imaginons alors l'inimaginable:
FN 40%
Front de gauche 20%
UMP 15%
PS à moins de 10%
partis divers 15% sur près de 150 listes
Une surprise sans surprise alors ?
bien sûr doctement les experts des perdants nous expliquerons que ce résultat n'est absolument pas représentatif du choix des Français.
le parti des abstentionnistes étant de fait quasi majoritaire en France -60% ?)
mais pourquoi ne s'interrogeront ils jamais sur leur propre responsabilité d'un tel score et d'un tel dégoût de l'action politique qu'ils sont sensés représenter?
faudrait il tout simplement changer de peuple?
peuple ingrat et ignare qui ne comprend jamais rien.